3, rue Kellermann - C.S. 11004 67451 MUNDOLSHEIM CEDEX
Ouvert du lundi au vendredi | 8h30 - 18h00
03 88 18 08 30 7j/7, 24h/24

Vous êtes ici

LE TÉLÉSUIVI : "Fliquage" ou "double sécurité" ?

 

Résultat de recherche d'images pour "le télésuivi"Le traitement par Pression Positive Continue concerne 5 à 8 % de la population en France, soit 3 à 8 millions d'individus. En 2018, un million de patients sont traités par PPC. L’autre alternative thérapeutique est l’orthèse d’avancée mandibulaire dont bénéficient 8.000 à 10.000 personnes.

 

La pression positive a un coût important pour l’Assurance Maladie : en 2016 le remboursement était de 480 millions d’euros !

 

Comment faire des économies ?

 

Le gouvernement s’est penché sur les questions suivantes :

 

- comment faire des économies,

 

- comment revoir les remboursements ?

 

L’HAS* a modifié la prescription pour responsabiliser les acteurs. Pour un remboursement plein tarif, elle exige qu'y ait au moins 112 h d’observance sur 28 jours, soit 4h/jour. Afin d’obtenir ce relevé d’observance, le prestataire met en place un système de télé-suivi avec le consentement du patient.

 

Ce télé-suivi n'est pas une surveillance ; il est au service de l’observance et conditionne le remboursement du traitement par pression positive au prestataire, sans pénaliser le patient. 

 

Le principe du remboursement pour la pression positive est le suivant :

 

*HAS : Haute Autorité de Santé

 

Définitions

 

La télé-observance est une mesure à distance de l’utilisation du traitement avec report de l’observance. L’assurance maladie rembourse les services du prestataire à partir de la télé-observance.

 

Le télé-suivi ou suivi à distance est une transmission de données qui s’intéresse au dispositif de pression positive continue, c'est à dire :

 

  • relever l’observance,

  • vérifier le bon fonctionnement de la machine de PPC,

  • identifier les fuites et la bonne adaptation de l’interface,

  • vérifier la pression de traitement,

  • relève l’index d’apnée et d’hypopnée soit IAH résiduels sous PPC

 

La télé-expertise ou télé-observance monitoring intéresse plus le médecin prescripteur et par ce biais, enrichit le dossier médical.

 

Un tiers intervenant, expert en sommeil, peut à distance s’assurer de la tolérance et de l’efficacité du traitement par pression positive, avec une possibilité de modifier les réglages du patient immédiatement, (réglages de confort, réajustement de la pression de traitement sur demande du prescripteur…).

 

La télé-expertise ou télé-observance monitoring a un intérêt tant pour le patient que pour le médecin prescripteur et le prestataire.

 

La démarche de télé-suivi / télé-expertise à Adiral/Assistance

 

Il est convenu que la réussite du traitement repose sur l’adhésion et l’observance.

 

A Adiral Assistance, la démarche de la mise en œuvre de la pression positive et de son télé-suivi est la suivante :

 

  • Suite à la prescription médicale, un technicien référent sommeil procède à l’installation à domicile :

    • choix du masque, explication du fonctionnement de l’appareil

    • conseils pour mieux vivre avec la PPC, et conseils sur l’hygiène de vie

    •  explications des modalités de prise en charge administrative

  • Puis débute le programme de suivi rapproché du traitement par le télé suivi avec expertise. Le technicien expert sommeil reçoit et analyse régulièrement sur une base de gestion d’alertes :

    • les fuites excessives sur plusieurs nuits,

    • la baisse de l’observance sur plusieurs nuits,

    • la persistance d’évènements résiduels,

    • la pression de traitement, 

Le technicien contacte le patient s'il y a :

  • un écart d’observance,
  • des fuites,
  • ou une persistance d’évènements résiduels…

 

C’est le télé-coaching ou suivi personnalisé, 

 

Le technicien se mobilise avec ou sans le médecin d'Adiral Assistance - et si c’est nécessaire avec le médecin prescripteur - pour proposer une solution.

 

Le but recherché, c'est que le patient retrouve une bonne observance et une efficacité optimale de son traitement.

 

Puis le technicien s’assure que le traitement se déroule bien.

  

qualité / expertise / confiance

 

Ces données sont mises à disposition du médecin prescripteur qui peut les consulter à tout moment.

 

 

A Adiral-Assistance le télé-suivi a pour missions essentielles l’encadrement et le suivi personnalisé du patient afin d’optimiser son adhésion au traitement.

 

Quid des données ? Protection/Transmissions

 

Les données sont protégées car placées sur des sites sécurisés agréés pour l’hébergement des données de santé. Toute utilisation commerciale est interdite.

 

Ces données sont transmises au médecin prescripteur et à la CPAM par des extranets sécurisés.

 

Le refus est possible : il n’y a pas d’incidence financière pour le patient, mais d'une part, le prescripteur ne peut pas suivre la bonne adaptation du traitement de son patient, et par ailleurs il y a une incidence financière pour le prestataire.

 

La télétransmission se réalise par un modem Wifi ou cellulaire qui n’émet jamais quand l’appareil fonctionne ; il est sur mode avion et les données sont transmises dans la journée sur une brève durée de 2 minutes. Il n’y a ni champ magnétique ni champ électrique, ni nuisance sonore.

 

Conclusion

 

Grâce au télé suivi, le prestataire peut relayer à tout moment une information pertinente au médecin prescripteur, qui permet une action immédiate en suivant en temps réel les données d’utilisation. C’est un accompagnement personnalisé.

 

C’est un service de proximité en étroite coordination avec le médecin prescripteur :

 

-   il améliore la prise en charge et favorise le bon suivi du traitement

 

-  il permet une meilleure observance de la prescription, ce qui est tout bénéfice pour le malade.

 

     -   le patient devient acteur de son traitement. 

 

Plus de 80% des patients qui bénéficient d’un télé-suivi ont plus de 4 h de sommeil par nuit.

 

 

La technologie ne se substitue pas à l’humain mais le guide plus efficacement.

À Adiral/Assistance le télé suivi a pour mission essentielle l’encadrement et le suivi personnalisé du patient afin d’optimiser son adhésion au traitement

 

Par le Docteur ZERR - ADIRAL

Date: 
Jeudi, 19 septembre, 2019 - Mardi, 31 décembre, 2019